Médiateur social – accès aux droits et services MSADS

Titre Professionnel de niveau IV

Métier

Dans le cadre déontologique de la médiation sociale, le médiateur social accès aux droits et services contribue à entretenir et faciliter les rapports sociaux et à favoriser l’inclusion des personnes par son activité de médiation destinée à tout public. Il  facilite l’accès aux services et aux droits, lève les incompréhensions entre les personnes et les institutions et aide à la prévention et à la résolution de conflits.

Sa mission est d’accueillir ou d’aller à la rencontre des personnes en recherche d’information ou d’écoute, en difficulté ou en situation de rupture sociale. Il peut également être mandaté par une structure autre que son employeur. En position de tiers impartial, il contribue à faciliter les échanges ou à rétablir le dialogue entre les personnes, ou entre les personnes et les institutions (administrations, services dématérialisés…). Par une démarche d’écoute active et l’explicitation des normes, des codes, des points de vue et des conséquences sociales des comportements, il favorise l’émergence de solutions acceptables par chacun.

Le MSADS se tient informé des évolutions du territoire d’activité. Il est inséré dans un réseau de professionnels (associations, administrations, etc.) et l’élargit si besoin afin de contribuer à la qualité du service rendu aux publics. Il contribue à des diagnostics de la vie sociale et échange des informations avec son réseau dans le respect des règles de confidentialité. Il participe à la conception d’activités supports à la médiation sociale, collabore à leur mise en œuvre et à l’évaluation des résultats. Il (elle) travaille en concertation avec ses partenaires et conduit l’action de médiation en complémentarité d’autres interventions ou prises en charge. Autonome dans le déroulement de ses activités, il rend compte régulièrement de son activité à sa hiérarchie (responsable de la structure ou du service de médiation sociale) et utilise donc à cet effet les outils bureautiques et numériques.

Emploi

Le MSADS exerce ses activités dans des lieux différents : quartiers, collèges, centres sociaux, collectivités locales, hôpitaux, dans les champs de l’habitat, de l’éducation et de l’intervention sociale.
Les employeurs sont des associations, des collectivités territoriales, des services publics, des entreprises, des groupements d’employeurs, des bailleurs sociaux.  au sein des communes et des associations à but non lucratif et organismes privés sur un territoire géographique ou défini par une problématique sociale identifiée. Il accueille les publics dans un lieu dédié à la médiation ou se déplace, y compris au domicile des personnes. Il peut être joignable à tout moment lors de ces déplacements. Selon le contexte le (la) médiateur(trice) social(e) accès aux droits et services travaille seul ou en équipe. Il (elle) peut être amené(e) à travailler le soir ou le week-end.

Prérequis

Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à cette formation.
Il est possible que le poste occupé en apprentissage soit plus exigeant en prérequis, parfois le niveau Bac est demandé.

Modalités

  • Signer un contrat d’apprentissage avec un employeur.
  • Des allègements et dispenses peuvent être accordés à la demande des candidats sur présentation de pièces justificatives.

Durée et coût de la formation

Elle est dispensée sur 1 an selon un planning et une alternance spécifique à chaque UFA.

Le coût annuel de la formation varie entre 5 000 € et 8 000 € en fonction de la formation choisie, du montant appliqué des Branches professionnelles et de France Compétences.
Pour l’apprenti, la formation est totalement gratuite.

Formation théorique

450 h de formation répartie en Domaines de Formation : 

  • CCP1 : PARTICIPER À DES RÉSEAUX PROFESSIONNELS ET CONTRIBUER
    À UNE VEILLE SOCIALE TERRITORIALE
  • CCP2 : ASSURER UN SERVICE DE MÉDIATION
  • CCP3 : FACILITER ET ORGANISER DES ACTIVITÉS SUPPORTS À LA MÉDIATION SOCIALE

Certifications reconnues en équivalence :
Baccalauréat professionnel « services de proximité et vie locale »
Baccalauréat professionnel « services aux personnes et aux territoires » ;
Diplôme d’Etat de moniteur-éducateur ;
BPJEPS toutes spécialités

Formation pratique

1 stage  hors du terrain employeur, en France ou à l’Etranger, peut-être envisageable.

Validation de la formation

Titre Professionnel -médiateur sociale- accès aux droits et services MSADS de Niveau IV est défini par l’arrêté du 3 Janvier 2017.

Unités de Formation par l'Apprentissage

  • UFA IESTS NICE
  • UFA CCPAM Martigues et Marseille

Résultats

Base sur les formations par l'apprentissage en 2021
  • Taux de réussite : 100%
  • Taux d’insertion : 98%
  • Taux d’abandon : 4%
  • Taux de satisfaction : 87,9 %

Inscription au CFA GIAPATS

REMPLIR LE DOSSIER EN LIGNE
Téléchargez le dossier d'inscriptionLe PDF du dossier d'inscription est disponible à titre indicatif uniquement, aucun dossier papier ne sera traité par le CFA GIAPATS

Inser Jeunes

Le projet structurant de transformation et de modernisation de l’État, un service numérique à l’usage du citoyen. Il s’inscrit dans une démarche de transparence sur la qualité des services des établissements et centres de formation, permettant aux jeunes de disposer d’éléments objectifs dans le choix de leur orientation.

EN SAVOIR PLUS

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, il est possible que votre navigateur stocke des informations provenant de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez modifier ici vos préférences en matière de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure de vous offrir.

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation de cookies.