GIAPATS : Un CFA qui accompagne la démarche vers la construction d’une formation par la voie de l’apprentissage à l’Etranger.

GIAPATS : Un CFA qui accompagne la démarche vers la construction d’une formation par la voie de l’apprentissage à l’Etranger. 150 150 CFA-GIAPATS le CFA des metiers du social

À ce jour, pour étudier à l’étranger, il est possible d’effectuer un stage ou plusieurs stages par l’intermédiaire de son établissement scolaire ou de partir pendant un ou plusieurs semestres dans un établissement afin d’être mis en immersion avec les locaux.

En contrat d’apprentissage comme en contrat de professionnalisation, la loi “Avenir professionnel” a étendu les possibilités de faire un contrat en alternance à l’étranger, dans ou hors de l’Union européenne. Le Code du travail encadre les conditions pour effectuer son alternance dans un pays étranger avec des modalités propres à chaque contrat.

Aujourd’hui, avec l’ouverture à l’internationale, il est ainsi possible pour les jeunes de demander à partir pour une formation à l’étranger plutôt que d’opter pour un cursus classique. Quels sont les avantages et les modalités d’un tel choix ? Voici un récapitulatif.

COMMENT EFFECTUER UNE ALTERNANCE A L’ETRANGER ?

Les modalités pour effectuer son alternance dans un pays étranger varient en fonction du type de contrat visé : apprentissage ou professionnalisation.

Faire un contrat d’apprentissage à l’étranger

La loi Avenir Professionnel prévoit que :

  • Le contenu des relations conventionnelles liant l’ensemble des parties que sont l’apprenti, l’employeur en France, celui à l’étranger, ainsi que les centres UFA/Institut de l’apprenti en France et à l’étranger est fixé par un décret en Conseil d’État,
  • La mobilité de l’apprenti peut s’exercer où il le souhaite, même en dehors de l’Union Européenne,
  • Le candidat en contrat d’apprentissage doit effectuer au moins 6 mois de formation en France,
  • Pour les périodes de déplacement inférieures à 4 semaines, il est possible de conclure une convention de mise à disposition entre les différentes parties pour s’accorder sur les modalités de la formation,
  • Durant la période de mobilité, le principe de l’alternance entre la formation et le centre de formation en entreprise ne peut s’appliquer,
  • La couverture sociale s’étend à une éventuelle maternité durant la période de mobilité en contrat d’apprentissage.
  • La convention de détachement : le document initié par l’employeur co-construit avec l’UFA/Institut, l’apprenti et le lieu de stage permettant le maintien du salaire et la protection sociale de l’apprenti au delà des 4 semaines de STAGE.

Renseignement : Service mobilité internationale de votre UFA/INSTITUT

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, il est possible que votre navigateur stocke des informations provenant de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez modifier ici vos préférences en matière de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure de vous offrir.

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation de cookies.