Les aides aux apprentis

Aides au logement, à l’alternance, à l’emploi… Il existe de nombreuses aides financières réservées aux jeunes et étudiants de moins de 25 ans, apprentis ou encore sans emploi.

Les aides pour les jeunes en alternance

L’aide mobili-jeune

L’aide mobili-jeune est destinée aux alternants de moins de 30 ans en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Attribuée par Action Logement, elle a pour but de prendre en charge une partie du loyer acquitté par le jeune. Le montant de la subvention, compris entre 10 et 100 euros par mois, dépend du salaire touché par l’alternant. Mobili-jeune est versée pendant toute la formation en alternance pour une durée maximale de 3 ans. L’aide est accordée après déduction de l’APL sur le loyer et dans la limite du loyer restant dû. Les deux aides sont donc cumulables.

En dehors des conditions d’âge et d’études, le jeune ne doit pas percevoir plus de 1.539,42 euros mensuels bruts (montant 2020 du Smic), et le logement être occupé durant la période de formation en alternance et faire l’objet d’un bail, d’une convention d’occupation en foyer ou en résidence sociale ou d’un avenant au bail si le logement est une colocation.

L’aide régionale

Carte ZOU : une gamme de tarifs pour tous
Soucieux de favoriser l’accès aux transports en commun au plus grand nombre, les élus de la Région Sud proposent aux usagers une gamme de tarifs attractive et adaptée à chaque profil de voyages.
Les titres de transport de la gamme de tarifs ZOU ! sont valables sur :
Les TER (Trains Express Régionaux)
Les LER (Lignes Express Régionales) et lignes de transports interurbains
Les Chemins de fer de Provence (ligne Nice/Digne-les-Bains)
Les transports scolaires
Les différents tarifs
ZOU ! Hebdo-Mensuel-Annuel, pour les voyageurs fréquents
ZOU ! 50-75% pour les voyageurs occasionnels, les familles, les loisirs et le tourisme
ZOU ! Études, pour les étudiants, lycéens, collégiens, SFP et élèves des formations sanitaires et sociales de moins de 26 ans.
ZOU ! +, des réductions pour passer du TER aux réseaux urbains (bus/métro/tram).
ZOU ! Alternatif, voyagez soit en TER, soit en Cartreize
ZOU ! Solidaire, une aide à la mobilité
PASS INTEGRAL Aix-Marseille-Provence, un accès illimité à tous les réseaux de transport en commun du territoire métropolitain Aix-Marseille-Provence

Les aides pour le logement

L’Aide Personnalisée au Logement (APL)

La plus connue des aides au logement demeure l’APL (ou plus exactement, l’aide personnalisée au logement (APL). Étudiants comme alternants y ont droit pour les aider à prendre en charge une partie de leur loyer.

POUR INFO : en général, le montant de l’APL est plus élevé pour les étudiants en contrat d’apprentissage.

Le montant des APL dépend de plusieurs critères, à savoir les ressources du demandeur et celles des membres du foyer, le montant du loyer, la composition du foyer, la situation professionnelle et celle des membres du foyer et la localisation du bien. Selon les régions, les critères d’attribution de l’APL varient, notamment le montant du loyer retenu pour le calcul de l’allocation.

Les APL seront recalculées tous les trimestres.
POUR INFO : les indemnités de stage ne sont pas comprises dans les revenus pris en compte, dans la limite du Smic annuel, soit près de 18.473 euros en 2020. Seul le surplus au-delà du Smic annuel compte.
Pour savoir si vous êtes éligible, vous pouvez effectuer une simulation sur le site internet de la Caisse d’allocations familiales (CAF).

Loca Pass

La garantie Loca Pass est un système de caution gratuite qui a pour but de prendre en charge les impayés de loyers (et non les dégradations locatives) à la place de l’occupant. Ce dernier remboursera ensuite sa dette dans des conditions plus favorables.

La garantie Visale

la garantie Visale est également une caution locative à destination des jeunes locataires visant à couvrir les impayés de loyers. De même que pour la garantie Loca Pass, Visale prend le relais du locataire lorsqu’il ne peut plus payer son loyer. Toutefois, Action Logement (l’organisme qui gère Visale) se tourne ensuite vers le locataire pour le recouvrement des créances. Le locataire peut quant à lui procéder au remboursement, partiel ou total, des impayés directement sur Visale.fr, via son espace personnel.
La garantie Visale peut être accordée aux moins de 30 ans quel que soit leur situation (salarié, apprenti, étudiant, fonctionnaire…) La caution ne peut être délivrée que si le loyer et les charges ne représentent pas plus de 50% des revenus du locataire et entre 30 et 50% si le locataire est un salarié de moins de 30 ans en CDI confirmé.

Les aides pour l’emploi et l’insertion des jeunes au chômage

L’allocation d’aide au retour à l’emploi

Elle est versée lorsque le jeune est privé involontairement d’emploi (licenciement, rupture conventionnelle, non renouvellement d’un CDD, …). Pour la percevoir, plusieurs conditions doivent être réunies, comme être à la recherche effective et permanente d’un emploi, avoir à son actif 122 jours d’affiliation à Pôle Emploi ou 610 heures de travail au cours des 28 mois précédant la demande.
Le calcul précis du montant de l’ARE relève de calculs complexes, établis à partir du salaire journalier de référence du demandeur d’emploi et d’une période de référence pour la prise en compte des anciens revenus d’activité. Pour permettre aux demandeurs d’emploi d’identifier leurs droits à l’ARE, un simulateur gratuit est mis à leur disposition sur le site internet de Pôle emploi.

La prime d’activité

La prime d’activité est un complément de revenus destiné aux travailleurs percevant des revenus modestes. Elle remplace la prime pour l’emploi et le RSA activité qui ont fusionné. Elle est accordée sous conditions de revenus, aux salariés et aussi aux étudiants salariés, stagiaires et apprentis qui gagnent plus de 78% du Smic, soit au moins 1.200 euros mensuels bruts et 950 euros mensuels nets en 2019. C’est la CAF ou la Mutualité sociale agricole (MSA) qui se charge du versement de la prime.

L’Aide à la mobilité pour les demandeurs d’emploi

Dans le cadre de votre entrée en formation, vous avez peut-être droit à l’aide à la mobilité de Pôle emploi.

Les Démarches à accomplir :

  • Votre Démarche doit être effectuée dès votre entrée en formation et au plus tard les 30 jours suivant celle-ci.
  • Formulez votre demande sur votre espace personnel et téléchargez les pièces justificatives nécessaires.
  • La demande d’aide peut également être déposée auprès de votre conseiller Pôle Emploi.

Les aides pour la santé

La CMU-C

Attention ! la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) a été fusionnée avec l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) pour donner naissance à la complémentaire santé solidaire depuis le 1er novembre 2019.

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) était une mutuelle santé gratuite accordée par l’État aux assurés qui n’ont pas les moyens financiers de souscrire un contrat de complémentaire santé à titre privé. Aucune cotisation n’était donc due par le bénéficiaire.

La CMU-C agissait donc à l’instar d’une mutuelle santé, en venant compléter les remboursements des soins de l’Assurance maladie. Trois conditions devaient être réunies pour avoir accès à la CMU-C : résider en France depuis plus de trois mois, être en situation régulière et ne pas dépasser les plafonds de ressources fixés par l’Etat. À titre d’indication, le plafond à ne pas dépasser pour une personne seule s’élevait à 8.951 euros en 2019 en France métropolitaine (9.962 euros en Outre-mer) par an.

Les aides locales et départementales

Le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) est destiné à aider financièrement les jeunes âgés de 18 à 25 ans en difficultés matérielles, d’insertion ou qui perçoivent de faibles ressources. Les aides attribuées par le FAJ peuvent par exemple bénéficier à des jeunes en cours d’insertion mais qui n’ont pas travaillé assez longtemps pour accéder à l’indemnisation du chômage.

Le financement, la décision d’attribution et le montant accordé des aides reviennent au département, sous la responsabilité du président du conseil général. Pour demander cette aide, il faut s’adresser à un référent auprès d’une mission locale de son département.
En parallèle, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de sa mairie, son département

Autres aides financières pour les jeunes et étudiants

L’Aide d’urgence du CROUS

Pour les apprentis en niveau II, ayant payés la taxe de Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC). Le fonds national d’aide d’urgence est une aide financière exceptionnelle s’adressant aux étudiants en difficulté. Cette aide peut prendre deux formes.

Elle peut ainsi être ponctuelle et être attribuée en un seul versement. Son montant est fixé à 1.687 euros maximum. La seconde forme est une aide annuelle versée tous les mois et qui peut atteindre 5.612 euros maximum. Pour en faire la demande, il faut s’adresser au Crous.

Le Pass Culture : aide pour les plus de 18 ans

Pour les apprentis du VAUCLUSE
Une aide pour les plus de 18 ans. D’un montant de 500 euros, il vise à permettre à chaque Français ayant atteint l’âge de la majorité de pouvoir financer des dépenses culturelles (cinéma, théâtre, livres…). Cette mesure est actuellement en expérimentation dans 14 départements dont le VAUCLUSE, en attendant une probable généralisation.

Aide permis de conduire

Pour en savoir plus sur l’aide au financement du permis de conduire, cliquez ici

Aides délivrées par le CFA GIAPATS

Depuis quelques années la politique menée par le Conseil d’Administration du GIAPATS consiste à favoriser l’apprentissage, plus encore : réussir avec chacun.

L’Aide à la mobilité Européenne et internationale

Les apprentis souhaitant effectuer le stage de 8 semaines hors emploi à l’étranger, à la possibilité de recevoir une bourse en complément de celle versée par l’OPCO l’apprenti a la garantie d’obtenir la prise en charge de son aller-retour quelque soit la destination souhaitée.

L’Aide SOCIALE

Cette aide attribuée selon la situation personnelle de l’apprenti peut faire état d’un problème survenu pendant le parcours en formation. Il peut d’être d’ordre familial, de santé, d’hébergement, de mobilité…
Bien que ce ne soit pas toujours facile, l’apprenti va en parler avec son Maitre d’apprentissage, le responsable pédagogique, le délégué des apprentis ou directement au GIAPATS.
Après l’étude du dossier constitué, le GIAPATS accordera une aide ponctuelle, annuelle, ou une simple avance de trésorerie.

Préférences en matière de protection de la vie privée

Lorsque vous visitez notre site web, il est possible que votre navigateur stocke des informations provenant de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez modifier ici vos préférences en matière de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience de notre site web et sur les services que nous sommes en mesure de vous offrir.

Notre site web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences en matière de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation de cookies.